Chargement
Accueil // Québec // Festivals et événements // Le Carnaval de Québec : célébrer notre hiver depuis trois générations
retour

Le Carnaval de Québec : célébrer notre hiver depuis trois générations

Depuis 1955, le Carnaval d’hiver de Québec réchauffe les cœurs pendant la saison froide. Ces festivités transforment la ville en capitale de la neige et de l’hiver ! De la fin janvier à la mi-février, des centaines de milliers de personnes participent aux compétitions, activités extérieures et sports d’hiver souvent issus des traditions québécoises : courses de canots à glace, de raquettes ou de traîneaux à chiens, sculptures sur neige et grands défilés de chars allégoriques. L’événement animé par l’emblématique Bonhomme Carnaval offre une programmation variée pour plaire aux petits et aux grands. Chaque année, le Carnaval fait vivre aux résidents de Québec et aux visiteurs une expérience hivernale exceptionnelle dans une ville dont la beauté rehausse la fête.

 

Pour en savoir plus…

Un carnaval bien de son temps

course-canots-300x200 -  - Le Carnaval de Québec : célébrer notre hiver depuis trois générations
La course de canots

La longévité du Carnaval s’explique par le soutien populaire des résidents de Québec, tout autant que par l’ancrage traditionnel de l’événement qui lui confère un charme indéniable auprès des visiteurs moins familiers avec l’hiver. Le Carnaval de Québec s’adapte aussi constamment à l’évolution des mœurs et des loisirs pour continuer à faire vibrer les participants de la province et de l’extérieur. Aux gros événements qui se tiennent sur les sites majeurs, on a récemment ajouté des animations plus intimes et chaleureuses sur des sites de superficie plus modeste, afin de plaire à tous les types de publics.

chateau-de-glace1-300x200 -  - Le Carnaval de Québec : célébrer notre hiver depuis trois générations
Le Château de Glace en 2014

Parmi les attractions les plus courues, on compte les grands défilés de nuit hauts en couleur, la course de canots à glace et le concours de sculptures sur neige, avec ses volets canadien et international. La prestigieuse Grande Allée est aussi très fréquentée avec ses « bars » de glace extérieurs, sa musique et ses jeux format géant. Un peu partout, des défis sportifs sont lancés au public, comme le triathlon du coureur des bois, le lancer de la hache ou l’orignal mécanique, le grand prix de trois skis et d’autres compétitions amicales… Les plus courageux voudront sans doute participer au traditionnel « bain de neige » en tenue de plage : frissons garantis !

Les moins hardis peuvent assister aux spectacles de conteurs, de musiciens et de danseurs de gigue, aux démonstrations de bûcherons. Sur le site familial, des activités sont destinées aux bouts de chou : glissade, patinage, dégustation de guimauves grillées sur le feu et de tire sur la neige. Mais personne ne doit manquer l’impressionnant palais de glace de Bonhomme Carnaval. La visite de cette immense structure de blocs de glace partiellement sculptée et magnifiquement mise en lumière s’impose.

Les premiers carnavals d’hiver de la Vieille Capitale

default_98_palais_carnaval_1896-300x232 -  - Le Carnaval de Québec : célébrer notre hiver depuis trois générations
Le palais du Carnaval en 1896

En 1893, un groupe d’hommes d’affaires décide de mettre sur pied une attraction de grande ampleur afin d’attirer des touristes pendant la saison morte. C’est ainsi que le tout premier Carnaval d’hiver de Québec naît en 1894.

On construit un palais de glace devant le parlement et décore les rues d’arches ornées de branches de sapin et de sculptures sur glace. La programmation inclut une grande mascarade sur glace, une course de canots sur le fleuve et un défilé de chars allégoriques. On réitère l’expérience en 1896, puis à quelques reprises dans les décennies suivantes, mais les deux guerres et la crise économique des années 1930 mettent un frein à ces festivités hivernales.

Renaissance et évolution d’une tradition

n027653_edited_grand_prix_carnaval_1966-300x238 -  - Le Carnaval de Québec : célébrer notre hiver depuis trois générations
Le Grand prix du Carnaval en 1966

L’idée d’un carnaval d’hiver refait surface dans les années 1950. Si le Bonhomme Carnaval et ses duchesses sont alors des innovations, les organisateurs s’appuient également sur les attraits qui ont fait leurs preuves : le palais de glace, le grand défilé de chars allégoriques et la course de canots à glace entre Québec et Lévis, qui font tous partie de cette première édition du Carnaval renouvelé, en 1955.

D’un hiver à l’autre, le programme s’enrichit de plusieurs activités et sports d’hiver additionnels, souvent inspirés du mode de vie traditionnel des Québécois. D’autres nouveautés, comme le Concours international de sculptures sur neige et le bain de neige avec Bonhomme, apparaissent pour le simple plaisir de « jouer avec l’hiver ».

defile-300x199 -  - Le Carnaval de Québec : célébrer notre hiver depuis trois générations
Défilé de chars nocturne

Dans les années 1990, après une quarantaine d’années d’existence, le Carnaval opère un virage pour s’arrimer aux changements sociaux. Il recentre ses activités sur la famille et rassemble presque toutes les festivités sur un immense site situé sur les plaines d’Abraham. Puis à partir de 2014, l’organisation ramène les célébrations dans les rues de la ville pour mieux répondre aux attentes changeantes des « carnavaleux ». Le concours des duchesses, par exemple, mis de côté pendant plusieurs années, est remis au goût du jour et relancé à l’occasion du 60e anniversaire du Carnaval.

Que la fête continue !

Galerie

Informations supplémentaires

Services en français en tout temps

Laisser un commentaire

Chez Le Corridor, nous nous soucions de la qualité de nos services apportés à nos utilisateurs Si vous souhaitez nous faire part de vos remarques et/ou suggestions concernant le Corridor ou un produit en particulier, il vous suffit de nous contacter en remplissant le formulaire ci-dessous.