Chargement
Accueil // Nouveau-Brunswick // Festivals et événements // L’incontournable Festival acadien de Caraquet
retour

L’incontournable Festival acadien de Caraquet

Depuis 1963, le Festival acadien de Caraquet célèbre la culture acadienne. Pendant les deux premières semaines d’août, plusieurs manifestations dans les domaines de la chanson, de la musique et de la poésie animent tout Caraquet. Les spectacles intérieurs et extérieurs, la bénédiction des bateaux de pêche parés de fanions, des projections de films, un grand feu d’artifice et des animations pour enfants se succèdent en une vingtaine de lieux. Jusqu’au point culminant du grand, bruyant et coloré tintamarre du 15 août, jour de la fête nationale acadienne. En plus de ravir les nombreux visiteurs, le Festival acadien de Caraquet contribue grandement au développement et au rayonnement culturel de l’Acadie.

 

Pour en savoir plus…

Découvrir, célébrer et développer la culture acadienne

Depuis sa création, le Festival acadien de Caraquet contribue au développement des arts et des artistes acadiens. L’ambiance festive qui règne à Caraquet pendant cet événement d’envergure propulse l’Acadie en avant, par la joie de vivre et l’optimisme qui animent alors les Acadiens et tous ceux qui leur rendent visite.

Les deux ambassadeurs du Festival, Évangéline et Gabriel, choisis au hasard parmi des étudiants qui se portent volontaires, incarnent durant tout l’événement l’hospitalité acadienne. Or, ces personnages sont les plus emblématiques du drame de la Déportation acadienne. Durant le Festival, ils font un pied de nez à l’histoire en démontrant la capacité des Acadiens à renaître et à célébrer leur renaissance. Le Gala de la chanson de Caraquet en est un bon exemple. Il donne la chance aux jeunes artistes amateurs de révéler leur talent et de le développer lors des ateliers de formation qui font partie de l’événement. Plusieurs artistes qui ont participé à ce gala font aujourd’hui carrière, preuve du rôle de tremplin de ce gala. Dans le même esprit, le Festival acadien de poésie, intégré au Festival acadien de Caraquet, attire l’attention sur la littérature et fait éclore de nouveaux talents.

Petit festival deviendra grand

En 1963, la population de Caraquet voulait d’abord célébrer ses racines en créant un festival local. Rapidement, l’événement a pris de l’ampleur. À la traditionnelle bénédiction des bateaux de pêche, qui faisaient vivre la ville, se sont ajoutées des représentations théâtrales. Les premières boîtes à chansons font leur apparition trois ans plus tard. En 1969, le Gala de la chanson couronne ses premiers gagnants. Puis un premier tintamarre se déroule à Caraquet en 1979. Le Festival attire ainsi toujours plus de visiteurs.

La participation locale et régionale demeure cependant une priorité. Le concours de décorations des résidences et des commerces procure à la ville un visage festif contagieux. Les courses de tacots de fabrication artisanale, divisées en plusieurs catégories, allant des jeunes de 8 à 11 ans aux maires de la région, sont toujours populaires. Grâce aux tournées de spectacles destinés aux aînés, aucun groupe n’est laissé pour compte. Les ateliers de confection de costumes et d’« objets bruyants » qui précèdent le Grand Tintamarre du 15 août permettent aux experts caraquetois de partager leur savoir-faire.

Aujourd’hui, l’abondante programmation centrée sur les artistes acadiens comprend des vedettes provenant d’autres régions francophones du Canada et de l’Europe. Des « méchants partys » réjouissent les amateurs de célébration intense, des soirées de musique classique, de jazz ou de chanson plaisent à un autre public, les projections cinématographiques et les feux d’artifice diversifient encore le choix d’activités. En cinq décennies d’existence, le Festival acadien de Caraquet, qui accueille chaque année quelques centaines d’artistes et plus de 100 000 visiteurs, a définitivement acquis ses lettres de noblesse.

Un renversement historique

Entre 1755 et 1762, les Acadiens ont été pourchassés et déportés par l’armée britannique. Bien qu’ils aient gardé un souvenir douloureux de cet événement, ils se réjouissent aujourd’hui du succès de leur improbable survie et célèbrent leur résilience, entre autres lors de l’incontournable Festival acadien de Caraquet et du Grand Tintamarre qui clôt l’événement, organisé pour la première fois pour célébrer le 375e anniversaire de la fondation de l’Acadie.

Galerie

Informations supplémentaires

Services en français en tout temps

Laisser un commentaire

Chez Le Corridor, nous nous soucions de la qualité de nos services apportés à nos utilisateurs Si vous souhaitez nous faire part de vos remarques et/ou suggestions concernant le Corridor ou un produit en particulier, il vous suffit de nous contacter en remplissant le formulaire ci-dessous.