Chargement
Accueil // Manitoba // Sites patrimoniaux // Le parc Upper Fort Garry / Fort Garry-d’en-Haut, renaissance d’un patrimoine fondateur à Winnipeg
retour

Le parc Upper Fort Garry / Fort Garry-d’en-Haut, renaissance d’un patrimoine fondateur à Winnipeg

Le sens du parc d’Upper Fort Garry / Fort Garry-d’en-Haut risquait de sombrer dans l’oubli lorsqu’un impressionnant regain de vie lui a redonné toute sa valeur au début des années 2000. Le fort Garry démoli depuis longtemps a joué un rôle central dans le développement de la province du Manitoba et de l’Ouest canadien, ce que souligne de façon très actuelle ce parc commémoratif inauguré en 2014, tout en offrant une oasis de quiétude aux passants. Des murets de pierre dessinent sobrement les contours des anciens bâtiments et un long mur d’acier sculpté illustrant des épisodes de l’histoire millénaire du Manitoba se dresse à l’endroit exact de l’un des anciens murs d’enceinte. Les milliers d’ampoules électroluminescentes incrustées dans ce mur créent des images semblables à celles d’une projection vidéo, évoquant la chasse aux bisons pratiquée par les Métis. Une application mobile géoréférencée et un site Internet fournissent une foule d’informations additionnelles sur les bâtiments, les événements et les personnes qui ont marqué ce site du centre-ville de Winnipeg.

 

Pour en savoir plus…

Les secrets du parc historique Upper Fort Garry Heritage Provincial Park

Upper_Fort_Garry_MF_IMG_3533-300x214 -  - Le parc Upper Fort Garry / Fort Garry-d’en-Haut, renaissance d’un patrimoine fondateur à Winnipeg
L’entrée du Fort Garry-d’en-Haut

De l’imposant fort Garry-d’en-Haut, à moitié construit en pierre au milieu du 19e siècle, il ne restait depuis longtemps que la porte d’entrée située au nord, la porte du gouverneur. Les responsables du nouvel aménagement ont bien sûr conservé cet élément authentique remontant à 1853, l’un des plus vieux à Winnipeg, mais tout le reste est nouveau.

Le passant distrait ne remarquera rien de spécial dans ce parc, car l’abondante information disponible est virtuelle. Celle-ci peut être consultée sur une tablette, un téléphone mobile ou un ordinateur. En plein jour, tout en admirant les motifs sculptés du mur du patrimoine, une haute structure d’acier de 130 mètres de long qui borde le côté ouest du parc, le spectacle son et lumière qui l’anime n’attirera peut-être pas non plus son attention. Mais quiconque observe le jeu des ampoules électroluminescentes qui créent des formes en mouvement, ou mieux encore, qui attend la tombée de la nuit, profitera pleinement de cette création artistique novatrice.

Les personnes qui téléchargent l’application mobile ou qui consultent le site Web prendront aussi connaissance de l’histoire du fort Garry-d’en-Haut et de son rôle dans l’histoire du Canada en explorant la carte interactive et les centaines d’images, de textes d’information et de vidéos qui l’accompagnent. Sur place, l’application mobile affichera les informations pertinentes au fil des déplacements.

L’histoire d’une renaissance

Fort_Garry_1884-300x180 -  - Le parc Upper Fort Garry / Fort Garry-d’en-Haut, renaissance d’un patrimoine fondateur à Winnipeg
L’intérieur du fort Garry, par H. A. Strong, 1884

En 1890, la Compagnie de la Baie d’Hudson (CBH) qui a construit et occupé ce fort cède la porte restante et le terrain inoccupé qui l’entoure à la Ville de Winnipeg « afin de servir de parc à jamais ». Au tournant des années 2000, cependant, l’importance du fort Garry-d’en-Haut dans le développement économique, politique et culturel de l’ouest du Canada, de la province du Manitoba et de la ville de Winnipeg est largement oubliée. En 2004, la Ville considérant cette porte et ses environs comme un « bien excédentaire » invite les citoyens à lui proposer des moyens d’utiliser ce terrain. C’est alors que naît l’organisme à but non lucratif Les Amis d’Upper Fort Garry qui propose de conserver le parc et de l’aménager pour que l’histoire y prenne vie, en plus d’y adjoindre éventuellement un centre d’interprétation.

2244599791_03f32fc2e5_o-206x300 -  - Le parc Upper Fort Garry / Fort Garry-d’en-Haut, renaissance d’un patrimoine fondateur à Winnipeg
Plan du fort Garry d’en haut en 1953

En 2008, la campagne de financement populaire menée d’urgence pour stopper la construction d’un immeuble à cet endroit permet d’amasser dix millions de dollars en moins de quatre mois ! Ce montant assurera la réalisation du parc historique qui rappelle entre autres que la population francophone, métisse et canadienne-française, était majoritaire dans la région de Winnipeg au 19e siècle, d’où la disponibilité de toute l’information en français et en anglais.

Des événements historiques marquants

a009906-300x221 -  - Le parc Upper Fort Garry / Fort Garry-d’en-Haut, renaissance d’un patrimoine fondateur à Winnipeg
Fort Garry-d’en-haut en 1880

La CBH construit le fort Garry-d’en-Haut après que le premier fort Garry eut été gravement endommagé par une inondation en 1826. Le nouveau fort est situé sur une hauteur pour le soustraire aux débordements de la rivière Rouge et il est entouré d’une enceinte en pierre, au lieu d’en bois. Cette imposante structure, unique dans les Prairies, sert à protéger le fort et, en même temps, à démontrer l’étendue du pouvoir de la CBH. Car le fort Garry-d’en-Haut, dont on doublera la superficie une vingtaine d’années plus tard, est à la fois un important centre d’échange commercial et le centre du pouvoir législatif, administratif et judiciaire de la colonie de la Rivière-Rouge, dont la population se concentre autour de l’actuelle ville de Winnipeg. Ce pouvoir s’étend aussi à l’immense territoire que possède la CBH dans plus du tiers du Canada actuel et une partie des États-Unis, bien que les règles communautaires et l’organisation traditionnelle des Autochtones et des Métis s’appliquent encore de façon dominante dans la plus grande partie de ce territoire à cette époque.

Upper-Fort-Garry-04-300x225 -  - Le parc Upper Fort Garry / Fort Garry-d’en-Haut, renaissance d’un patrimoine fondateur à Winnipeg
Animateurs devant le Fort Garry-d’en-Haut

Deux événements déterminants pour les Métis se produisent au fort Garry-d’en-Haut. En 1849, Louis Riel père investit le fort à la tête d’une centaine de Métis armés pendant que se déroule le procès de Guillaume Sayer, un marchand métis accusé de trafic illicite en vertu du monopole que détient la CBH. Le groupe de Riel profite de l’acquittement de Sayer pour proclamer la liberté de commerce pour tous, une étape décisive dans le développement des communautés métisses. Vingt ans plus tard, en 1869, une quarantaine de Métis dirigés par Louis Riel fils s’emparent du fort. Riel en prend officiellement possession et rédige en janvier 1870 la Déclaration des droits des habitants de la rivière Rouge. Un gouvernement provisoire inspiré de l’organisation des grandes chasses au bison impliquant des centaines de personnes, présidé par Louis Riel, est alors mis sur pied et siège au fort Garry-d’en-Haut. Lorsque le premier ministre du Canada John A. Macdonald reconnaît la légitimité de ce gouvernement, trois délégués vont négocier à Ottawa l’entrée du Manitoba dans la Confédération canadienne en juillet 1870. Toutes ces informations, et bien d’autres, sont disponibles en ligne et dans l’application mobile gratuite du parc historique Fort Garry-d’en-Haut.

Galerie

Informations supplémentaires

Services en français en tout temps

Laisser un commentaire

Chez Le Corridor, nous nous soucions de la qualité de nos services apportés à nos utilisateurs Si vous souhaitez nous faire part de vos remarques et/ou suggestions concernant le Corridor ou un produit en particulier, il vous suffit de nous contacter en remplissant le formulaire ci-dessous.