Chargement
Accueil // Manitoba // Patrimoine culturel // Saint-Claude au Manitoba, son ancrage francophone et ses musées
retour

Saint-Claude au Manitoba, son ancrage francophone et ses musées

Saint-Claude est un beau village franco-manitobain situé à une centaine de kilomètres à l’ouest de Winnipeg, au cœur d’une campagne productive. Ses premiers habitants sont arrivés du Jura en 1892. Un monument entouré de fleurs – la deuxième plus grosse pipe au monde – rappelle leur origine : le village français de Saint-Claude, réputé pour la fabrication industrielle de pipes. Le musée de Saint-Claude au Manitoba illustre plutôt la production laitière, qui a pris une grande importance dans la région. On y découvre une abondante collection d’écrémeuses, de barattes à beurre et d’autres objets illustrant l’évolution de l’industrie laitière au 20e siècle. Le musée expose d’autres objets évocateurs du quotidien rural dans une gare ferroviaire désaffectée, une étable, une chapelle et une ancienne école. On trouve également à Saint-Claude une prison régionale datant de 1912. Par contraste, la nouvelle église conçue par le réputé architecte franco-manitobain Étienne Gaboury est un bâtiment particulièrement avant-gardiste.

 

Pour en savoir plus…

Des racines francophones et une communauté très vivantes

Musée_Saint-Claude_MF_IMG_3984M-300x232 -  - Saint-Claude au Manitoba, son ancrage francophone et ses musées
Le clocher de la deuxième église de Saint-Claude

L’école primaire française Notre-Dame-du-Sourire perpétue l’enracinement francophone de ce village de quelque 600 habitants, dont la propreté et la qualité des aménagements paysagers frappent le visiteur. Le soin accordé à l’embellissement du village et l’ampleur des installations de loisirs sportifs et culturels témoignent du dynamisme de sa population. Le carnaval Plaisirs d’hiver, qui se déroule en février, propose soirée dansante, marche aux flambeaux, tours de carriole et dégustation de tire sur la neige. Tout l’hiver, une patinoire extérieure et des sentiers de motoneige, de raquettes et de ski de fond permettent à tous de faire le plein d’air frais. En été, le terrain de balle molle et les parcs équipés d’aires de jeux permettent de se détendre à deux pas de chez soi. Le camping des Baies, situé sur les rives du lac Boissonneault, à proximité, invite à la baignade et à la pratique des sports nautiques. Ce sont néanmoins les musées locaux qui attirent les visiteurs.

Mettre en valeur son patrimoine et son identité

En plus de sa pipe monumentale qui distingue Saint-Claude de tout autre village du Manitoba, et de ses racines françaises et canadiennes-françaises, la Société historique de Saint-Claude a répondu à l’appel du Département de la culture et du patrimoine du Manitoba en sélectionnant un thème directeur pour développer son musée local, celui de l’industrie laitière, encore très présente à Saint-Claude. Fondé en l’an 2000, ce musée a bénéficié de l’engagement exceptionnel de Raymond Philippot, qui exploitait une ferme laitière à Saint-Claude. Monsieur Philippot a reçu en 2016 le Prix du Lieutenant-gouverneur du Manitoba pour son rôle dans la conservation et la promotion de l’histoire municipale et provinciale. En plus des nombreux objets qu’il a collectionnés, il a photographié une grande variété de granges et d’étables au fil de ses pérégrinations à travers la province. Ces photos sont exposées dans le musée laitier.

Musée_Saint-Claude_MF_IMG_3996M-300x190 -  - Saint-Claude au Manitoba, son ancrage francophone et ses musées
Différents bâtiments du musée laitier du Manitoba

Saint-Claude a aussi converti l’ancienne gare du Canadien Pacifique en musée des pionniers, dans lequel sont exposés plusieurs objets anciens tels une chaise de barbier, des lampes, un télégraphe et un registre du Canadien Pacifique ainsi que des objets et des souvenirs militaires ayant appartenu à des combattants de la région. Dans l’ancienne école Bell, adjacente à ces deux musées, on a reconstitué une tranche de la vie quotidienne dans l’école et on a rassemblé dans une chapelle désacralisée des artéfacts provenant des deux premières églises de Saint-Claude. On rappelle également la fonction première de l’étable construite par Guillaume Célestin Trémorin vers 1925, déménagée récemment sur le site des musées, qui était d’abriter les chevaux pendant que leurs propriétaires assistaient à la messe ou faisaient des emplettes au village. La Société historique de Saint-Claude organise parfois des démonstrations de fabrication de beurre, de crème glacée ou de yogourt avec ses appareils d’une autre époque.

Un intérêt particulier pour la sauvegarde du patrimoine

Le bureau d’information touristique de Saint-Claude loge dans la première prison construite dans la région en 1912. Ce bâtiment, appelé le musée de la geôle, est l’un des rares exemples encore debout d’une prison de village au Manitoba. Depuis 2005, la municipalité rurale de Grey, dont fait partie le village de Saint-Claude, l’a désigné site historique du patrimoine local. Sur le terrain de l’église actuelle, les villageois ont conservé et exposé le sommet du clocher de l’église précédente, aujourd’hui démolie. Ces initiatives témoignent de la sensibilité des habitants de Saint-Claude pour la préservation de leur patrimoine. Ils n’en sont pas moins tournés vers l’avenir pour avoir fait construire une église aussi révolutionnaire que celle dessinée par Étienne Gaboury, qui fait maintenant partie des richesses culturelles de Saint-Claude.

Galerie

Informations supplémentaires

Services en français en tout temps

Laisser un commentaire

Chez Le Corridor, nous nous soucions de la qualité de nos services apportés à nos utilisateurs Si vous souhaitez nous faire part de vos remarques et/ou suggestions concernant le Corridor ou un produit en particulier, il vous suffit de nous contacter en remplissant le formulaire ci-dessous.