Infolettre de l’industrie touristique francophone au Canada – Hiver 2022

Mot de la rédaction

skidoo-1024x682 - Tourisme culturel Tourisme d'aventure Tourisme francophone Tourisme rural  - Infolettre de l’industrie touristique francophone au Canada - Hiver 2022

Nouvelle année, nouvelles initiatives, nouvelles tendances.


Bonne année 2022 à toutes et à tous nos membres et partenaires du Réseau de développement et d’employabilité (RDÉE Canada). J’espère que vous avez profité de ce congé et que vous êtes prêts à commencer cette nouvelle année!

L’équipe du RDÉE Canada
 et les membres de son réseau sont fiers de vous présenter la toute première infolettre du tourisme francophone au Canada. Celle-ci sera produite quatre fois par année. Elle vise à vous informer des tendances, des meilleures pratiques, des formations et des ateliers ainsi que de vous donner des nouvelles des membres du réseau.

Allons-nous devoir repenser nos stratégies à plus long terme pour la reprise du tourisme? Cette nouvelle vague de COVID-19 vient-elle ralentir la relance tant espérée? 

Selon le nouveau rapport de Destination Canada ,Le grand virage du tourisme : principales tendances qui dessinent l’avenir de l’industrie touristique du Canada, ces tendances qui influencent les voyageurs de demain nous brossent un portrait assez précis des comportements des visiteurs. Le rapport nous révèle entre autres que les visiteurs et les consommateurs ont aussi dû revoir leurs valeurs et leur façon de voyager. Ils misent beaucoup plus sur le tourisme responsable et sur la découverte des communautés et ils chercheront des expériences beaucoup plus significatives. Ces tendances dans les marchés exerceront certes une influence sur les stratégies que les entreprises touristiques devront élaborer ou mettre à jour.

Nous comptons profiter de cette occasion pour appuyer les intervenants touristiques dans leurs démarches d’élaboration, d’adaptation et de promotion de produits pour la relance du secteur dans le but d’offrir aux visiteurs des marchés du Québec, du Canada francophone, de la France, de la Belgique, de la Suisse et de l’Europe de l’Est des produits et services qui sauront répondre à leurs attentes. C’est pourquoi nous appuierons les intervenants touristiques qui veulent offrir des services en français.

L’honorable Randy Boissonnault a comme priorité de mettre en œuvre des mesures de relance pour le secteur du tourisme afin que le Canada reste une destination touristique de choix. Nous espérons que le tourisme francophone fera partie des projets pour les communautés rurales et urbaines partout au Canada pour les appuyer à qui développer et améliore les produits et expériences touristiques pour le développement des destinations.

20190303_111425-2-768x1024 - Tourisme culturel Tourisme d'aventure Tourisme francophone Tourisme rural  - Infolettre de l’industrie touristique francophone au Canada - Hiver 2022

Les mois de février et de mars sont aussi le temps pour nous d’aller présenter nos produits et services dans divers salons à l’intention des consommateurs. Avec cette dernière vague, des ajustements seront sans doute apportés aux salons qui étaient déjà à l’horaire. Qu’il s’agisse d’évènements en personne, en mode hybride ou virtuel, le moment est propice pour profiter de ces vitrines, puisque les visiteurs commencent dès les premiers mois de l’année à chercher des destinations et des activités à faire pour leurs vacances. 

À l’automne 2021, le RDÉE Canada a mandaté la firme Léger pour réaliser une étude portant sur l’évolution de l’offre touristique francophone et bilingue au Canada près de 15 mois après le début de la pandémie. Cette analyse nous a permis de constater néanmoins que plusieurs entreprises touristiques ont su se réinventer pour la relance. On apprend aussi que les acteurs touristiques hors Québec ont le désir d’attirer davantage les clientèles francophones, voire d’investir pour ce faire.

Chantal Nadeau, Conseillère en développement économique et employabilité – projets en tourisme RDÉE Canada

Enjeux

Le cachet Safe Tavels : un gage de voyage sécuritaire pour toutes et tous
Par Isabelle de Bruyn, Société Économique de l’Ontario (SÉO)

Alors que le monde entier peine à sortir de la pandémie qui dure maintenant depuis presque deux ans, la confiance des voyageurs envers l’industrie touristique reste fragile. Les multiples études et sondages sur l’évolution des perceptions et des opinions des voyageurs démontrent un point essentiel : la santé et la sécurité sont devenus des éléments incontournables dans les décisions des consommateurs concernant l’achat d’expériences touristiques.

Qu’est-ce que cela implique pour les exploitants d’entreprises touristiques et les destinations touristiques canadiennes?

Tout d’abord, chaque entreprise et organisme offrant des activités ou des services en lien avec l’économie du tourisme doivent respecter les règles sanitaires imposées par leur province ou territoire et par les autorités locales de santé publique (ces règles peuvent différer d’une région à l’autre). Pour chaque entreprise ou organisme, la première étape consiste à s’assurer de suivre les protocoles mis en place par ces instances gouvernementales, à intégrer ceux-ci aux activités et à en tenir compte dans la prise de décisions. Cela concerne aussi bien les clients (visiteurs, touristes) que les équipes internes (employés). Des outils pratiques et des guides ont également été élaborés par les diverses associations du secteur touristique, touchant notamment l’hébergement, la restauration et les activités de plein air, et ont été mis à la disposition des entreprises et des organismes.

Une fois ces protocoles mis en place, l’exploitant touristique ou l’organisme de destination doit s’assurer que les informations en lien avec ces protocoles sont communiquées de façon claire et précise aux consommateurs, que ce soit à l’étape de la planification du voyage ou pendant le séjour. Affichage, site Web et réseaux sociaux, tous les moyens de communication doivent être mis à contribution pour garantir la transparence et la compréhension des mesures mises en place par l’exploitant ou la destination hôte, et ce, dans les deux langues officielles au moins (français et anglais). Il est recommandé de traduire cette information dans la langue d’autres marchés cibles (espagnol, chinois, etc.), le cas échéant.

Mais comment faire reconnaître ces mesures à l’échelle internationale et rassurer les voyageurs de toute provenance en leur permettant d’identifier d’un coup d’œil les exploitants et les destinations touristiques qui ont réellement adopté des protocoles sanitaires standardisés? C’est ici qu’entre en jeu le cachet de voyage Safe Travels.

L’ATIO a attribué près de 1700 cachets Safe Travels aux entreprises touristiques locales; 275 destinations ont déjà obtenu le cachet et de nombreuses autres sont en cours d’accréditation.

En collaboration avec l’industrie du tourisme, notamment l’Association de l’industrie du tourisme de l’Ontario (AITO), le Conseil mondial du voyage et du tourisme (en anglais, le World Travel & Tourism Council, ou WTTC) a créé un cachet de voyages sécuritaires, fondé sur un système d’auto-certification et sur les protocoles de l’industrie. Ces protocoles ont été mis en place par le WTTC à l’échelle mondiale et concernent tous les domaines du secteur de l’hébergement et de l’industrie du tourisme. Le cachet, spécialement conçu pour la pandémie, permettra aux voyageurs de repérer les gouvernements et les entreprises dans le monde qui ont adopté des protocoles standardisés à l’échelle mondiale en matière de santé et d’hygiène, afin de pouvoir voyager en toute sécurité.

Qu’est-ce que le WTTC? Depuis plus de 30 ans, le WTTC mène des recherches sur les répercussions économiques du secteur du voyage et du tourisme dans 185 pays ainsi que sur différents problèmes tels que la surpopulation, la fiscalité, l’élaboration de politiques et bien d’autres. Ces recherches visent à sensibiliser le plus grand nombre à l’importance de l’industrie du voyage et du tourisme, qui est l’un des plus grands secteurs économiques au monde. La mission du WTTC est de maximiser les possibilités de croissance durable et inclusive du secteur du voyage et du tourisme. À cette fin, cet organisme s’associe avec les gouvernements, les destinations, les communautés et autres parties prenantes pour stimuler le développement économique, pour créer des emplois, pour réduire la pauvreté et pour assurer une meilleure sécurité et une bonne compréhension du secteur du voyage et du tourisme dans le monde.

Admissibilité au cachet Safe Travels Les entreprises admissibles telles que les hôtels, les restaurants, les compagnies aériennes, les croisiéristes, les voyagistes, les attractions touristiques, les locations courte durée, les agences de location de voitures, les détaillants, les entreprises de transport et les aéroports pourront utiliser le cachet une fois qu’elles auront mis en œuvre les protocoles de santé et d’hygiène définis par le WTTC.

Processus d’obtention du cachet Safe Travels

mqdefault - Tourisme culturel Tourisme d'aventure Tourisme francophone Tourisme rural  - Infolettre de l’industrie touristique francophone au Canada - Hiver 2022

1- Connectez-vous à la plateforme https://tiao.smapply.io/prog/safe_travels_stamp/
2- Vous devrez créer un profil Survey Monkey avant de répondre au questionnaire;
3- Vous devrez ensuite remplir les champs demandés dans le formulaire de candidature


Comportement des visiteurs

download-725x1024 - Tourisme culturel Tourisme d'aventure Tourisme francophone Tourisme rural  - Infolettre de l’industrie touristique francophone au Canada - Hiver 2022

Vers un tourisme repensé Selon une étude menée à l’été 2021 par RDÉE Canada et son réseau de professionnels du tourisme, la pandémie de COVID-19 et le confinement mondial qui en a découlé ont considérablement modifié les comportements des voyageurs, les habitudes de consommation et les attentes des visiteurs. Nous croyons que les pistes mises en évidence seront toujours aussi pertinentes pour la saison 2022.

Pour mieux relancer le secteur du tourisme, il sera essentiel de comprendre l’évolution du comportement des consommateurs et de réagir en conséquence. Les organisations devront réinventer l’expérience client et bâtir à nouveau des relations avec la clientèle pour gagner et conserver sa confiance. En même temps, elles devront améliorer leur agilité opérationnelle et leur résilience financière pour faire face aux incertitudes liées à la conduite des affaires dans un monde déstabilisé et bousculé par la pandémie.

RDÉE Canada et ses membres sont heureux d’offrir aux intervenants de l’industrie touristique francophone au Canada ce guide, qui a pour but d’améliorer les connaissances stratégiques sur les répercussions de la crise de la COVID-19. Ce guide présente les actions dont les entreprises touristiques devront tenir compte dans leur stratégie de relance afin d’adapter l’élaboration et l’offre de produits touristiques ainsi que l’expérience des visiteurs.


Rayonnement et promotion

La Route touristique Champlain de l’Ontario améliore l’expérience visiteur en ligne grâce à un nouveau site Web 2.0!
Par Isabelle de Bruyn, Société Économique de l’Ontario (SÉO)

CarteChamplain-1024x537 - Tourisme culturel Tourisme d'aventure Tourisme francophone Tourisme rural  - Infolettre de l’industrie touristique francophone au Canada - Hiver 2022

La COVID-19 a profondément modifié la façon dont les gens communiquent, travaillent, font leurs achats et planifient leurs voyages. Ces comportements de consommation qui évoluent à chaque étape de la crise obligent les joueurs de l’industrie à s’adapter constamment et à trouver des façons de joindre ces futurs « nouveaux » voyageurs.

Le premier contact avec les visiteurs se fait généralement en ligne. Avoir une belle vitrine sur le Web est donc essentiel pour fidéliser les anciens clients, mais également pour joindre un visiteur éventuel, pour l’inciter à découvrir l’entreprise ou la destination, pour l’encourager à devenir un ambassadeur de celles-ci et à les promouvoir activement et, bien entendu, pour lui redonner confiance.

Toutefois, beaucoup de petits exploitants dont les ressources de marketing étaient déjà limitées ont vu celles-ci fondre comme neige au soleil au pire de la crise. Ces exploitants ont donc avantage à se joindre à un regroupement d’expériences similaires ou complémentaires et à cibler de nouveaux marchés jusqu’ici jugés comme secondaires.

Il s’agit justement de la mission de projets comme la Route touristique Champlain de l’Ontario, qui vise deux objectifs :

Structurer l’offre autour d’expériences régionales et thématiques ou d’un fil conducteur inspirant, en l’occurrence les explorations de Samuel de Champlain en Ontario;

Offrir une visibilité aux exploitants et aux destinations offrant des services en français pour promouvoir ces expériences auprès des marchés francophones et bilingues, à l’échelle nationale et internationale, notamment par l’entremise d’un site Web bilingue.

Après le lancement de cette plateforme en ligne en 2017, il devenait nécessaire d’en repenser la structure de navigation et la facture visuelle. Grâce à un financement conjoint fédéral-provincial (Destination Canada et Destination Ontario), la SÉO, leader reconnu du tourisme francophone et bilingue en Ontario, a travaillé avec des spécialistes du Web pour optimiser le site en modifiant la structure de navigation et en lui donnant une nouvelle image.

Les possibilités qui s’offrent au visiteur pour explorer la Route Champlain de l’Ontario :
  • Voyager en français pour découvrir les expériences proposant des services en français en tout temps;
  • Découvrir les lieux historiques où est passé ce grand explorateur (lieux de mémoire, sites historiques, plaques et statues);
  • Vivre des expériences touristiques francophones et bilingues dans les milieux ruraux et urbains partout en Ontario;
  • Utiliser le planificateur d’itinéraires pour explorer les circuits régionaux et thématiques proposés tout au long de la Route.

Une nouvelle section « blogue » invite les voyageurs à « revivre l’esprit de la dernière grande expédition de Champlain » et à trouver l’inspiration pour leur projet de séjour!

Plus de 60 entreprises et organismes se sont déjà joints à la Route Champlain dans 7 régions touristiques que traverse cette route touristique. Les participants ont également accès à la plateforme du Corridor, une vitrine unique pour la planification de voyages et la découverte du Canada en français. La Route Champlain est également présente sur Facebook et Instagram.

On vous attend!

Participation aux salons du consommateur Voici pour vous la liste des salons du consommateur en tourisme, par province et territoire, auxquels RDÉE Canada ou un membre de son réseau participeront. * Ces salons et dates peuvent changer selon les mesures sanitaires qui peuvent changer

Nom du salonEndroitDate
Congrès National du Tourisme Autochtone 2022Calgary, AB8 au 10 mars 2022
Salon aventure et plein airMontréal, Qc26, 27 mars 2022
Rendez-vous Canada : RVC + 2022Toronto, ON24 au 27 mai 2022
Salon International tourisme VoyagesMontreal, Qc28 au 30 octobre 2022
Salon du VR – QCQuébec, QcOctobre 2022

À la rencontre des membres du Corridor

Découvrez quelques entreprises faisant partie de notre répertoire d’expériences touristiques francophones à faire au Canada! 


Chez nos membres

Alberta Par Marie-Hélène Rathé, Conseil de développement économique de l’Alberta

La Société du réseau ÉCONOMUSÉE® (SRÉ) en Alberta

La Société du réseau ÉCONOMUSÉE® (SRÉ), un organisme à but non lucratif, est la propriétaire et la promotrice du concept ÉCONOMUSÉE® et de ses cinq autres concepts vivant sous sa marque d’expérience « Artisans à l’œuvre ».

La SRÉ est un organisme international travaillant avec un réseau de PARTENAIRES qui ont en commun les mêmes objectifs, soit la préservation, la perpétuation et la promotion de certains éléments du patrimoine immatériel tels que des connaissances et des savoir-faire transmis de génération en génération. Elle contribue ainsi à la sauvegarde et à la mise en valeur d’une grande diversité de pratiques culturelles traditionnelles.

La SRÉ travaille donc à assurer la pérennité des artisans-entrepreneurs et des organismes porteurs de savoir-faire en accompagnant ces derniers dans la mise à l’avant-scène de ce qu’ils font le mieux. Ce faisant, elle rehausse l’expérience du visiteur ainsi que la rencontre avec l’artisan et elle favorise l’augmentation des revenus provenant des visiteurs, tout en contribuant à l’occupation active des territoires et au développement durable des régions.

Le Conseil de développement économique de l’Alberta (CDÉA) travaille en étroite collaboration avec la Société du réseau ÉCONOMUSÉE®. La mise en œuvre du concept de l’ÉCONOMUSÉE®, une entreprise qui permet la mise en valeur des artisans et de leurs métiers traditionnels par le partage de leurs savoir-faire avec les visiteurs, sera très bénéfique pour le Nord-Ouest de la province. L’Alberta compte, depuis juin dernier, 3 sites ÉCONOMUSÉE®.

Paradis Valley Honey, l’ÉCONOMUSÉE® du miel brut et du pollen

paradis-valley-honey-3-300x200 - Tourisme culturel Tourisme d'aventure Tourisme francophone Tourisme rural  - Infolettre de l’industrie touristique francophone au Canada - Hiver 2022

Paradis Valley Honey se consacre à fournir aux Canadiens du miel brut et du pollen de la meilleure qualité. Les gens qui y travaillent sont également des amoureux du métier qui veulent perpétuer les méthodes traditionnelles et durables qui sont utilisées depuis sept générations pour fabriquer ces produits. Leur objectif est de continuer à développer l’entreprise au moyen de la vente en gros, de la vente au détail et de la collecte de fonds. La famille Paradis est aussi passionnée et réelle que possible, maintenant sa façon éthique de faire des affaires dans l’espoir que l’industrie apicole reste intacte et bien vivante pour les générations à venir.

« Nous sommes heureux de voir que Paradis Valley Honey, une entreprise bien connue dans le Nord-Ouest de la province, ait décidé d’embarquer à pieds joints dans cette aventure d’envergure à titre d’ÉCONOMUSÉE® et de s’inscrire dans le concept des Routes touristiques bilingues du Nord de l’Alberta », mentionne le directeur général du CDÉA, Étienne Alary.

À propos de Paradis Valley Honey

paradis-valley-300x225 - Tourisme culturel Tourisme d'aventure Tourisme francophone Tourisme rural  - Infolettre de l’industrie touristique francophone au Canada - Hiver 2022

Danny Paradis appartient à une longue lignée d’apiculteurs riche de sept générations. Dans les années 1950, Charles Paradis, le grand-père de Danny, a décidé de charger ses ruches à bord d’un train et d’un camion de transport en direction de l’Ouest, jusqu’à la petite ville de Girouxville, en Alberta. Danny et Ginette Paradis ont acheté leur propre exploitation apicole en 2003, car Danny était très passionné à la fois par les abeilles et par le maintien de la tradition familiale. Il apporte à la ruche plusieurs générations d’expérience, y compris celle acquise grâce à son travail pratique auprès de son père.

Healing à la Source, l’ÉCONOMUSÉE® du vitrail de Lac La Biche

Making-stained-glass-art-300x199 - Tourisme culturel Tourisme d'aventure Tourisme francophone Tourisme rural  - Infolettre de l’industrie touristique francophone au Canada - Hiver 2022

Healing à la Source offre ponctuellement ses produits et services en participant à des marchés d’art, à des séances et à des cours ainsi qu’en faisant la promotion de l’entreprise sur sa page Facebook. L’entreprise est surtout connue localement en raison de sa réputation grandissante. Il est temps à présent pour la propriétaire, Noëlla Somerville, d’ouvrir une boutique permanente, dans un lieu lui permettant également de recevoir des groupes pour des cours d’initiation au vitrail. C’est ainsi que Mme Somerville, qui a été acceptée comme membre de la Société du réseau de l’Alberta en 2020, a acheté une maison cette même année à Lac La Biche dans le but d’y aménager son atelier et la boutique de son entreprise. C’est là que sera développé le projet d’ÉCONOMUSÉE® du vitrail.

« Ce projet, qui est le fruit de nombreux mois de préparation, représentera un réel apport à l’économie de la région et fera partie intégrante du projet des Routes touristiques bilingues du Nord de l’Alberta », mentionne le directeur général du CDÉA, Étienne Alary.

À propos de Healing à la Source

glassArt-300x300 - Tourisme culturel Tourisme d'aventure Tourisme francophone Tourisme rural  - Infolettre de l’industrie touristique francophone au Canada - Hiver 2022

C’est en 2007 que Noëlla Somerville fonde son entreprise pour offrir un service d’enseignement des arts culturels et pour vivre de son art en vendant des produits fabriqués en cuir et, plus tard, ses œuvres en vitrail. Elle offre également, par l’entremise de son entreprise, des soins holistiques (le Reiki, le chamanisme, les cercles de tambours guérissant et la méditation, le yoga, l’hypnothérapie et la méthode « access bars »). En 2012, elle s’initie au vitrail grâce à son mari Daniel, qui lui transmet sa passion et qui l’inclut dans la création de 16 vitraux devant orner les fenêtres de l’église de Janvier, un petit village situé dans le Nord de l’Alberta.

Old School Cheesery, l’ÉCONOMUSÉE® du fromage à Vermillon

3OldSchool-300x200 - Tourisme culturel Tourisme d'aventure Tourisme francophone Tourisme rural  - Infolettre de l’industrie touristique francophone au Canada - Hiver 2022

Old School Cheesery est la première fromagerie à se joindre à la Société du réseau ÉCONOMUSÉE® en Alberta. Patrick Dupuis et sa famille ouvrent ainsi leurs portes aux visiteurs du monde entier. Une visite des lieux en compagnie d’artisans passionnés et d’amateurs de fromage vous permettra de découvrir des produits frais fabriqués sur place et de suivre le parcours du lait jusqu’à sa transformation en fromage.

Les membres de la famille Dupuis étaient ravis d’être sélectionnés et de se joindre à un réseau d’artisans bilingues dans sept provinces et huit pays. Avec l’aide de l’ÉCONOMUSÉE ®, leur boutique nouvellement décorée présente des affiches bilingues qui décrivent leur processus de fabrication du fromage ainsi que des références traditionnelles et modernes à l’industrie fromagère en Alberta et au Canada.

En partageant son patrimoine culturel et ses compétences en fabrication de fromage, la famille Dupuis continue d’offrir un large éventail de saveurs de fromage à des gens de partout en Alberta. Elle a accueilli des autobus de touristes ainsi que des groupes scolaires et d’aînés des quatre coins de la province. Les Dupuis font souvent des suggestions aux voyageurs pour les inviter à visiter d’autres producteurs de la région et ils font même un fromage aromatisé à la bière, un produit d’une brasserie de la région.

1-Old-School-1024x683 - Tourisme culturel Tourisme d'aventure Tourisme francophone Tourisme rural  - Infolettre de l’industrie touristique francophone au Canada - Hiver 2022

« Pour un entrepreneur francophone en Alberta, c’est un avantage indéniable. Se joindre au réseau vous différencie de vos concurrents et vous permet de partager votre passion avec vos clients. Par ailleurs, le concept vise également à assurer le développement économique du territoire rural en privilégiant le tourisme local chez les artisans. En ce sens, l’Économusée® reste un hybride intéressant entre tourisme, agriculture et développement économique », mentionne le directeur général du CDÉA, Étienne Alary.


Outils

Ateliers en tourisme offertes par le RDÉE Canada (français seulement)

Accédez gratuitement à des ateliers et une formation en tourisme offerts par le RDÉE Canada.

Formation offerte par le RDÉE Canada

Comment réussir son salon du consommateur
Par Chantal Nadeau, RDÉE Canada

La planification représente le facteur clé pour déterminer le succès de votre participation à un salon et de votre expérience comme exposant. Bref, il s’agit simplement de vous assurer de couvrir tous les aspects suivants.

Les salons et les expositions peuvent être particulièrement bénéfiques pour faire connaître les produits et les expériences que vous avez à offrir.

Recherche
Tout d’abord, il est important d’effectuer des recherches sur les salons pertinents et de décider lesquels sont les plus intéressants. Dressez une liste de tous les événements du secteur du tourisme et recherchez quels sont les salons préférés de vos clients actuels et de vos concurrents.

Étudiez toutes les options avant de sélectionner les salons qui vous intéressent, afin de ne participer qu’aux événements qui vous conviennent le mieux.

Définissez vos objectifs.
Une fois que vous saurez ce dont vous avez besoin, il vous sera facile de trouver les salons qui vous conviennent. Après un ou deux salons, votre propre expérience vous guidera.

Explorez en détail le site Web du salon choisi
Une fois que vous avez choisi un salon, visitez le site Web de celui-ci pour obtenir des informations supplémentaires. Ce site est souvent une source de renseignements précieux et détaillés : profil des exposants et des visiteurs, témoignages, rapports sur les éditions précédentes, segments de produits, thèmes, etc. Le site Web peut également contenir des articles sur les questions d’actualité du secteur touristique, des conseils divers et d’autres éléments.

Lisez attentivement les informations avant de vous inscrire.

Réservez tôt
En réservant tôt, vous vous assurez de pouvoir choisir un emplacement de choix. L’endroit où est situé votre kiosque fait vraiment une grande différence, alors ne courez pas le risque d’être relégué dans un coin sombre au fin fond de la salle d’exposition.

Restez au courant de l’événement
Si le salon que vous avez choisi possède une application Web, il serait bon de la télécharger et de garder un œil sur tout ce qui pourrait vous être utile avant et pendant le salon. S’il n’y a pas d’application, abonnez-vous à la l’infolettre de l’événement, suivez celui-ci sur les médias sociaux ou continuez simplement à consulter le site Web pour vous tenir au courant.

Planifiez votre voyage et votre hébergement
Lorsque votre participation est confirmée, il est temps de penser à organiser votre voyage et votre hébergement. Réservez vos billets et votre séjour à l’hôtel le plus tôt possible. Comme des milliers de participants se rendent au même endroit et souhaitent se loger à proximité, les meilleurs choix d’hôtels deviennent complets bien avant la tenue du salon.

Votre kiosque
Votre kiosque est la première et, dans certains cas, la seule impression que des centaines de membres du public cible retiendront de votre marque. Inutile de dire que plus votre kiosque est accrocheur et professionnel, mieux c’est. Il est tout aussi important que celui-ci soit facile d’accès.

En plus d’offrir des produits promotionnels, vous voudrez aussi faire la promotion de votre participation au salon du consommateur via les réseaux sociaux. Cette initiative vous permettra de communiquer avec les gens qui ont signalé leur présence sur les lieux ou qui ont mentionné le salon sur les médias sociaux. Il s’agit d’une bonne façon d’inviter ces personnes à venir vous voir.

Marketing et promotion
Les produits promotionnels et les cadeaux publicitaires sont un classique des salons du consommateur. Il est important de choisir le bon produit qui présente un intérêt et une utilité pour le consommateur.

Concours
Il est recommandé d’organiser un tirage ou d’offrir quelque chose afin de pouvoir établir une liste de clients éventuels. Un sondage est un moyen d’obtenir de l’information sur les visiteurs qui se présentent à votre kiosque et d’en dresser le profil. Si vous pouvez jumeler un sondage et la chance de gagner un prix, les visiteurs seront plus ouverts à participer et à vous laisser leurs coordonnées.

Créez une liste de contrôle pour les affaires
La veille de votre départ, rassemblez toutes vos idées et créez une liste de contrôle détaillée. Ainsi, vous n’oublierez rien d’important. Partagez votre liste avec vos collègues et comparez vos notes. Consultez votre liste de contrôle pendant le salon et assurez-vous que vous êtes tous sur la bonne voie.

Choisissez judicieusement votre équipe
Enfin, il est également essentiel de consacrer beaucoup de temps et de réflexion à la question de savoir qui choisir pour représenter votre entreprise et votre marque lors de l’événement. Comme ce sont les personnes qui donneront à tous les membres du public cible leur premier véritable aperçu de ce qu’est votre entreprise et de ce que vous faites, l’équipe doit être composée uniquement de personnes qui vivent votre marque et ont une véritable passion pour celle-ci.

Vérifiez les restrictions de voyage en raison de la COVID-19 Avant de faire vos valises, assurez-vous que vous êtes effectivement autorisé à voyager. Que vous ayez l’intention de visiter une exposition locale ou internationale, vous devez vous renseigner soigneusement sur les mesures en vigueur et les exigences gouvernementales.

Assurez votre sécurité et celle des membres de votre équipe et prenez toutes les mesures préventives nécessaires. N’oubliez pas d’emporter suffisamment de masques et de désinfectant pour les mains et de respecter strictement les règles de distanciation physique.


Industrie


En primeur

En primeur
Le Corridor Canada refait son image de marque. Nous allons vous dévoiler le tout dans notre prochaine infolettre! Afin de bien agencer nos produits et services avec le lancement de cette nouvelle image, nous allons vous solliciter pour la mise à jour de vos produits dans les prochains mois.
Restez à l’affût!

Je m'inscris
Logos-membres-1024x145 - Tourisme culturel Tourisme d'aventure Tourisme francophone Tourisme rural  - Infolettre de l’industrie touristique francophone au Canada - Hiver 2022