Interview de Marine Off to Montréal, une expatriée française à Montréal

Cette semaine, nous avions envie d’échanger avec Marine, du blog Off to Montréal, pour qu’elle nous parle de son expatriation à Montréal. On a bien sûr profité de cet échange pour lui demander ses adresses préférées afin de profiter au mieux de Montréal cet été!

 

Bonjour Marine, peux-tu te présenter?

Je m’appelle Marine, j’ai 31 ans. Après une expatriation aux États-Unis et un retour à Paris, j’ai décidé de m’expatrier à Montréal en 2017. C’est à ce moment là que j’ai lancé mon blog Off to Montréal, sur lequel j’ai écrit beaucoup de tutoriels et d’articles administratifs, dans le but d’aider les futur(e)s expatrié(e)s qui venaient au Canada via un PVT (Permis Vacances Travail). Maintenant que j’ai ma résidence permanente, j’écris plutôt des articles sur mon quotidien, mes bonnes adresses à Montréal et mes idées d’escapades au Québec et au Canada!

 

Pourquoi as-tu choisi de vivre au Québec et plus particulièrement à Montréal?

En revenant des États-Unis, j’avais quand même envie de donner une chance à la France. Je voulais me reconvertir dans le numérique, sauf qu’il y a 10/15ans quand j’ai fait mes études, il n’y avait pas de cursus pour devenir Community Manager ou Responsable d’achats numériques. J’ai cherché du travail mais ça n’a pas abouti car en France on laisse difficilement sa chance à une personne autodidacte.

J’avais déjà vécu à Montréal en 2012 pour un stage de fin d’étude et je me suis dit pourquoi ne pas tenter le Permis Vacances Travail! Je savais qu’à Montréal on laissait plus facilement sa chance aux autodidactes et que mon profil bilingue était un vrai atout pour les postes que je convoitais. J’ai donc tenté ma chance et j’ai eu le Permis Vacances Travail très vite alors que je ne m’y attendais pas du tout…

J’ai mis un an à me préparer avant de partir à Montréal. Que ce soit pour mettre de l’argent de côté mais aussi pour préparer mon futur projet de vie au Canada. Je n’avais pas forcément envie de voyager, comme ça peut être le cas de certains PVTistes, de mon côté j’avais vraiment envie de trouver un travail et de m’installer à Montréal. Je suis donc arrivée à Montréal en mai 2017 et comme je le disais auparavant, je suis maintenant résidente depuis janvier 2021.

bilan-credit-off-to-montreal - Québec  - Interview de Marine Off to Montréal, une expatriée française à Montréal
Crédit photos : Off to Montréal

 

 

Quels sont les trois événements à ne pas manquer à Montréal cet été?

Selon les récentes annonces du gouvernement, les événements devraient être maintenus cet été donc je dirais :

 

Quelle est la visite culturelle que tu recommandes à Montréal?

Je suis une fervente ambassadrice du Musée Pointe-à-Callière. C’est selon moi LE musée incontournable pour comprendre l’histoire de la ville de Montréal! Il est très ludique car ils utilisent des technologies multimédia immersives pour plonger petits et grands dans l’histoire de la ville. J’adore y aller pour voir leurs nouvelles expositions temporaires! Par exemple, en ce moment, il y a une exposition sur la gastronomie italienne pour en apprendre plus sur l’héritage de la Petite Italie à Montréal. Et il y en a une autre sur les trains, afin de comprendre l’évolution des transports ferroviaires au Canada.

 

Quelles sont tes trois adresses gourmandes préférées?

C’est compliqué comme question, j’en ai tellement… Mais voici 3 adresses que j’adore :

  • Arthurs Nosh Bar : pour leurs pancakes qui sont (selon moi) les meilleurs de Montréal,
  • Les Enfants Terribles : ils ont 6 établissements mais mon préféré est celui de la Place Ville Marie (la vue panoramique est superbe),
  •  Le bar de l’hôtel Nelligan, c’est la plus belle terrasse de Montréal avec une vue imprenable sur la Basilique!

Arthurs-Nosh-Bar-Off-to-montreal - Québec  - Interview de Marine Off to Montréal, une expatriée française à Montréal

Crédit photo : Off to Montréal

 

Et pour finir, quel est ton lieu secret? Le lieu où tu aimes aller te ressourcer…

Quand j’ai envie de prendre l’air je file aux Îles de Boucherville, à quelques kilomètres de Longueuil! On peut soit prendre la ligne jaune du métro jusqu’au terminus Longueuil, puis la navette gratuite « Bus des îles ». Ou vous pouvez vous y rendre en navette fluviale Navark depuis l’intersection de la rue Notre-Dame et de l’avenue Mercier.

Découvrez l’article de blogue de Marine sur les Iles de Boucherville.

iles-boucherville-off-to-montreal-scaled - Québec  - Interview de Marine Off to Montréal, une expatriée française à Montréal
Crédit photo : Off to Montréal

 

On remercie Marine pour cette belle interview et on espère que cet article vous a plu. Pour plus d’inspirations sur les visites culturelles ou les bonnes adresses, n’hésitez pas à consulter nos idées de visites et d’activités en français au Québec!

Laisser un commentaire