Le tourisme francophone en Nouvelle-Écosse

Vous souhaitez faire du tourisme en français en Nouvelle-Écosse?
Ce n’est pas une idée aussi saugrenue que certains pourraient le croire.
En effet, la communauté acadienne de la Nouvelle-Écosse compte environ 95 380 habitants parlant français. Parmi cette population, 26 456 l’utilisent couramment. Cette influence française s’explique notamment par la proximité géographique entre la province et le Québec.
Que ce soit dans la région d’Argyle, Baie-Sainte-Marie, Minudie, Tracadie, la ville d’Halifax ou ailleurs, la culture francophone est bel et bien présente. Apprenez-en plus ci-dessous sur le patrimoine de la Nouvelle-Écosse francophone, mais aussi sur les nombreuses activités touristiques que l’on peut y faire.

Visiter la Nouvelle-Écosse

L’Histoire de la Nouvelle-Écosse francophone

C’est en 1604 que les Français fondent une première colonie sur l’actuelle Nouvelle-Écosse. Ces « défricheurs d’eau » ingénieux mettent en place un système de digue permettant de cultiver de vastes marais. Cela permet aux premiers habitants de bénéficier de terres fertiles, et d’un bon niveau de vie pour l’époque.
Puis, en 1713, la France cède l’Acadie aux Britanniques. S’en suit une certaine période de stabilité jusqu’en 1755, où l’armée britannique prend le contrôle et entame la déportation de 14 000 Acadiens. Parce que la majorité des Acadiens refuse de prêter allégeance à la couronne britannique de façon inconditionnelle, elle est aussitôt perçue comme une menace à la royauté.
Pour éviter la déportation, c’est ainsi que nombreux Acadiens fuient la province vers les États-Unis ou la France. Les habitants qui ont survécu à la déportation s’établissent de leur côté à nouveau en Nouvelle-Écosse, sans toutefois récupérer leurs terres.

Au fil des années, les descendants anglais et acadiens en viennent à cohabiter et développer une culture riche et unique.

De ce mélange des cultures en ressort une identité culturelle différente de celle l’on peut trouver ailleurs au Canada. Faites du tourisme en Nouvelle-Écosse et imprégnez vous de cette culture si singulière!

Comment se vit la francophonie en Nouvelle-Écosse aujourd’hui ?

La culture francophone réapparaît en force à partir des années 1960. Les cours de français sont disponibles dans de nombreux établissements scolaires, et l’histoire des Acadiens fait dorénavant partie des manuels scolaires. Le réseau scolaire francophone en Nouvelle-Écosse propose un programme allant de l’école primaire à l’université. Puis, depuis 2004, une loi offrant tous les services en français est adoptée et mise en place.
Les Acadiens de la Nouvelle-Écosse disposent dorénavant de divers outils traduits en français, aidant à leur développement et à la qualité de leur vie quotidienne.

Quoi faire en Nouvelle-Écosse ?

Il existe de nombreuses attractions et activités à faire en Nouvelle-Écosse, entre découvertes touristiques, paysages maritimes et promenades en nature. Parcourez la longue liste de choses à découvrir !

Les incontournables en Nouvelle-Écosse

Parmi les incontournables en Nouvelle-Écosse, découvrez la Citadelle d’Halifax, le Parc national des hautes terres du cap breton, ou encore les Festivals de la Nouvelle-Écosse. Vous pourriez également profiter des plages, faire du camping, et parcourir une multitude de sentiers de randonnée, le choix ne manque pas!

Patrimoine culturel francophone en Nouvelle-Écosse

Le paysage de Grand-Pré en Nouvelle-Écosse fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce paysage symbolique vous fait découvrir un modèle agricole durable et ingénieux, créé par les habitants francophones au XVIIe siècle et toujours utilisé comme tel de nos jours. Vous envisagez de faire du tourisme en Nouvelle-Écosse et de découvrir d’autres attractions classées au patrimoine de l’UNESCO ?
Parcourez la liste complète !

Découvrez la Nouvelle-Écosse : sa nature, ses festivités et ses trésors cachés !