Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

Quisque tincidunt nisl et justo viverra varius eu gravida mauris. Fusce at vulputate ligula. Aliquam ac turpis imperdiet, iaculis diam quis, fringilla lorem. Vestibulum eleifend urna vel turpis varius, eget ultrices nibh sodales. Phasellus arcu nunc, fringilla sit amet massa id, ornare maximus diam. Nullam blandit nulla vel lacinia rhoncus. Orci varius natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Suspendisse vel luctus ante, ac bibendum est. Fusce ultricies purus a metus placerat lobortis. Maecenas facilisis vitae orci vel pulvinar. Sed nisl nisi, fermentum et finibus quis, luctus a purus. Quisque sodales orci diam, eu euismod lectus ultrices vitae. Maecenas fermentum ultricies nunc non ultrices.

Curabitur semper tortor nec dolor tincidunt egestas. Vivamus egestas, velit nec gravida euismod, elit mauris rhoncus orci, vel pharetra neque sapien sed mauris. Suspendisse consequat elit velit, sed pellentesque magna luctus finibus. Cras vulputate feugiat felis sit amet bibendum. Sed elementum malesuada molestie. Duis eleifend sapien et diam dapibus, vel dapibus lacus rutrum. Donec luctus, arcu eleifend eleifend auctor, lorem elit malesuada erat, sed vehicula erat tortor vitae mauris. Integer venenatis, felis a pharetra faucibus, felis risus rutrum tellus, feugiat varius tortor orci vel velit. Cras eu elementum erat. Nunc eleifend nisl id porttitor iaculis. Integer id faucibus magna.

La province au fil du temps

1400

1497

Giovanni Caboto prend possession au nom du roi d’Angleterre Henri IV d’une île qu’il baptise New Found Land (Terre-Neuve)

1500

1504

Première traversée connue d’un navire de pêche français jusqu’à Terre-Neuve

1534

Jacques Cartier prend possession du territoire au nom du roi de France François 1er en plantant une croix à Gaspé

1600

1605

Fondation d’une première colonie française permanente en Acadie, à Port Royal, sur les rives de l’actuelle baie de Fundy

1608

Fondation de la ville de Québec

1610

Le jeune Français Étienne Brûlé est le premier Européen à séjourner sur le territoire de l’Ontario actuel

1615

Samuel de Champlain se rend en Huronie, pays des Huron-Wendats, au centre de l’Ontario actuel

1631

Construction d’un premier établissement acadien dans l’actuelle province du Nouveau-Brunswick, à l’embouchure du fleuve Saint-Jean

1639

Construction de la mission jésuite Sainte-Marie aux Hurons dans le pays des Hurons-Wendats, sur les rives de la baie Georgienne, près de la ville actuelle de Midland

Détails

1639

Arrivée des Augustines et des Ursulines à Québec

Détails

1642

Fondation de Ville-Marie (Montréal)

1653

Fondation de Pubnico, au nord-ouest de l’actuelle province de la Nouvelle-Écosse

Détails

1662

On érige un petit fort à Plaisance, première véritable colonie française à Terre-Neuve

Détails

1673

Construction du fort Frontenac à Kingston, sur le lac Ontario

1682

Radisson et Des Groseillers fondent un poste de traite à la rivière Nelson, sur les rives de la baie d’Hudson, qui devient le plus important de la Compagnie de Baie d’Hudson

1690

Première production de fromage documentée à l’île d’Orléans, un fromage qui est de nouveau disponible

Détails

1690

Les Anglais attaquent Plaisance

1696

1696 - 1697

Pierre le Moyne d’Iberville et ses miliciens attaquent les établissements de pêche anglais de l’île

1700

1701

Fondation de la ville de Détroit, dont l’expansion sur la rive nord de la rivière Détroit deviendra la ville de Windsor

1701

Signature de la Grande Paix de Montréal entre les Français et leurs alliés autochtones des Grands Lacs, à Montréal

1713

À la signature du traité d’Utrecht, la France cède définitivement l’Acadie (actuelle province de la Nouvelle-Écosse, à l’exclusion de l’île du Cap-Breton) aux Britanniques

1713

À la signature du traité d’Utrecht, Terre-Neuve devient une possession britannique

1720

Un contingent de 300 Français débarque à l’Île Saint-Jean – future Île-du-Prince-Édouard – pour s’y établir de façon permanente; ils érigent un fort à Port-La-Joye

Détails

1731

À partir du poste de traite de fourrures Kaministiquia – aujourd’hui Thunder Bay –, Pierre Gaultier de la Vérendrye amorce l’exploration de l’ouest canadien

1734

Les Français atteignent pour la première fois le lac Winnipeg à l’instigation des La Vérendrye

1735

Plus du tiers des 432 habitants de l’île Saint-Jean est d’origine acadienne

1738

Construction d’un premier fort, le fort Rouge, sur le site actuel de la ville de Winnipeg

1740

Les Forges du Saint-Maurice entrent en activité dans la région de Trois-Rivières

Détails

1749

Fondation de la ville de Halifax par les Britanniques

1750

Construction du fort Bourbon qui ouvre la voie vers les montagnes Rocheuses via la rivière Saskatchewan

1750

Les Français auraient construit un fort, le fort La Biche, en vue des montagnes Rocheuses

1750

Environ 5000 Acadiens se réfugient sur le territoire de l’actuel Nouveau-Brunswick dans l’espoir d’échapper à la menace britannique

1753

Le chevalier La Corne construit le premier fort français sur le territoire actuel de la Saskatchewan et sème pour la première fois du blé dans les Prairies canadiennes

1754

L’employé de la Compagnie de la Baie d’Hudson Anthony Henday se rend de façon certaine jusqu’aux pieds des montagnes Rocheuses, dans l’actuelle Alberta

1755

1755 - 1763

Déportation de plus de 11 000 Acadiens, incluant la majorité de ceux qui se sont réfugiés au Nouveau-Brunswick

1755

1755 - 1763

Déportation de plus de 11 000 Acadiens, dont plus de la moitié habitent l’actuelle province de la Nouvelle-Écosse

1756

Environ 5000 Acadiens se réfugient à l’île Saint-Jean dans l’espoir d’échapper à la Déportation qui a débuté en 1755 sur le territoire de l’actuelle Nouvelle-Écosse

1758

Les Britanniques conquièrent l’île Saint-Jean et déportent environ 3 000 de ses habitants; les autres réussissent à s’enfuir

1759

L’armée britannique commandée par Wolfe défait les forces françaises commandées par Montcalm sur les Plaines d’Abraham; une défaite qui annonce la fin de la Nouvelle-France

1760

Les premiers Acadiens arrivent dans la région de Port-au-Port

Détails

1763

La France cède la totalité de ses colonies de l’Amérique du Nord aux Britanniques par le traité de Paris

1764

Les Acadiens sont autorisés à s’établir sur le territoire de l’actuel Nouveau-Brunswick

1764

Les Acadiens peuvent de nouveau s’établir dans la colonie de la Nouvelle-Écosse, mais seulement en petits groupes

1768

Deux cents Acadiens sont revenus s’établir à l’Île Saint John (anciennement Saint-Jean)

1770

Jacques Beaulieu, un commerçant indépendant né dans la province actuelle du Québec, s’établit dans la région du Grand Lac des Esclaves

1774

Construction d’un premier fort de la Compagnie de la Baie d’Hudson sur le territoire actuel de la Saskatchewan, près de celui des Français, sur la rivière Saskatchewan

1774

L’Acte de Québec accorde aux habitants de l’ancienne Nouvelle-France le droit de pratiquer la religion catholique, d’enseigner en français et de conserver leurs propriétés

1778

La Compagnie du Nord-Ouest construit un premier poste de traite sur la rivière Athabasca

1782

Les Acadiens s’établissent dans la région de Chéticamp, sur l’île du Cap-Breton

Détails

1784

Fondation de la colonie du Nouveau-Brunswick

1787

La Compagnie du Nord-Ouest érige le fort Espérance sur la rivière Qu’Appelle, dans le sud de la Saskatchewan

1789

Les Acadiens obtiennent le droit de vote dans la colonie de la Nouvelle-Écosse

1791

Séparation de la colonie britannique en deux : le Bas-Canada (Québec actuel), majoritairement francophone, et le Haut-Canada (Ontario actuel), majoritairement anglophone

1792

Création d’une première assemblée délibérante au Bas-Canada

1793

François Beaulieu, fils de Jacques Beaulieu et de son épouse Chipewyan, participe à l’expédition d’Alexander Mackenzie jusqu’au Pacifique; il est aussi le chef de la nation des Couteaux-Jaunes

1793

Six francophones accompagnent l’explorateur Alexander Mackenzie lors de sa traversée historique des montagnes Rocheuses jusqu’à l’océan Pacifique

1795

Les Compagnies du Nord-Ouest et de la Baie d’Hudson ouvrent chacune un poste de traite à l’emplacement de la ville actuelle d’Edmonton

1798

La Compagnie du Nord-Ouest construit un premier poste de traite dans le nord de la Colombie-Britannique

1799

L’île Saint John est renommée Île-du-Prince-Édouard (Prince-Edward-Island) et devient une colonie distincte de la Nouvelle-Écosse

1800

1800

Les voyageurs canadiens-français de la Compagnie du Nord-Ouest sont nombreux à s’unir à des femmes autochtones, engendrant ainsi la nation métisse

1800

1800 - 1900

Les familles métisses francophones Beaulieu, Lamoureux, Laferté, Desjarlais, Mandeville, Prud’homme, Giroux, Deschambeault, Sabourin, et autres, sont très nombreusesdans les Territoires-du-Nord-Ouest

1800

La Compagnie du Nord-Ouest, dont les employés sont en majorité francophones, domine la traite des fourrures dans les Prairies

1806

Construction du fort St James, près de la ville actuelle de Prince George

Détails

1816

La bataille de la Grenouillère (Seven Oaks), entre les partisans de la Compagnie du Nord-Ouest et ceux de la Compagnie de la Baie d’Hudson, est un événement fondateur du peuple Métis de la rivière Rouge

1818

Construction d’une première église en bois par l’abbé Norbert Provencher, premier missionnaire en poste à la colonie de la Rivière-Rouge (actuel Winnipeg)

Détails

1820

Les employés de la Compagnie du Nord-Ouest sont en majorité francophones; elle seule pratique la traite de fourrures sur le territoire actuel de la Colombie-Britannique

1821

La Compagnie de la Baie d’Hudson absorbe sa grande rivale dans la traite de fourrures, la Compagnie du Nord-Ouest

1821

Après une période de vive rivalité, la Compagnie de la Baie d’Hudson acquiert la Compagnie du Nord-Ouest

1821

La Compagnie de la Baie d’Hudson absorbe la Compagnie du Nord-Ouest

1824

1824 - 1829

Construction de la Basilique Notre-Dame de Montréal

Détails

1826

1826 - 1832

Construction du canal Rideau qui relie Ottawa (rivière des Outaouais) à Kingston (lac Ontario)

1837

1837 - 1838

Rébellions des Patriotes

1840

Des Canadiens français et des Métis accompagnent Robert Campbell dans l’exploration du fleuve Yukon et de la rivière Pelly

1840

Fusion du Bas-Canada et du Haut-Canada, qui deviennent le Canada-Uni, dont l’anglais est la seule langue officielle

1840

Modeste Demers, un francophone né au Bas-Canada, est le premier missionnaire et le premier évêque à œuvrer sur le territoire de la Colombie-Britannique, à Victoria

1842

Les premiers missionnaires francophones arrivent au fort Edmonton

1847

Inauguration du Marché Bonsecours à Montréal

Détails

1848

Fondation d’un collège bilingue à Bytown, la future ville d’Ottawa; un collège qui deviendra l’Université d’Ottawa

1849

Le français est de nouveau reconnu comme langue officielle au Canada-Uni

1849

Ruée vers l’or en Californie

1852

Les Oblats de Marie-Immaculée implantent une mission à Lac La Biche

Détails

1854

Ouverture du Collège de Saint-Boniface (aujourd’hui Winnipeg)

1858

Les sœurs de Sainte-Anne, de Montréal, arrivent à Victoria et créent la première école de la ville, l’Académie Sainte-Anne

1858

La ruée vers l’or sur le territoire actuel de la Colombie-Britannique provoque une explosion démographique et place les francophones en minorité

1858

Arrivée des premiers missionnaires, dont plusieurs sont francophones, dans les Territoires-du-Nord-Ouest

1858

Les sœurs de Sainte-Anne, de Montréal, arrivent à Victoria et créent la première école de la ville, l’Académie Sainte-Anne

Détails

1859

Construction d’un premier phare à Pointe-au-Père pour faciliter la navigation dans l’estuaire du Saint-Laurent

Détails

1859

1859 - 1866

Construction du Parlement du Canada à Ottawa

Détails

1860

Les Canadiens français et les Métis francophones forment la majorité de la population d’origine européenne sur le territoire actuel de l’Alberta

1860

Charles Pandosy, un oblat né à Marseille, fonde une mission dans la vallée de l’Okanagan, près de l’actuelle Kelowna; il y introduit la culture fruitière et l’élevage

Détails

1867

Le Québec devient l’une des quatre provinces fondatrices de la Confédération canadienne (avec l’Ontario, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick)

1867

L’Ontario devient l’une des quatre provinces fondatrices de la Confédération canadienne (avec le Québec, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick)

1867

Le Nouveau-Brunswick devient l’une des quatre provinces fondatrices de la Confédération canadienne (avec le Québec, l’Ontario et la Nouvelle-Écosse)

1867

La Nouvelle-Écosse devient l’une des quatre provinces fondatrices de la Confédération canadienne (avec le Québec, l’Ontario et le Nouveau-Brunswick)

1869

Le gouvernement du Canada achète le territoire privé de la Compagnie de la Baie d’Hudson – Rupert Land – qui couvre alors tout le Canada actuel à l’ouest de l’Ontario

1869

Le gouvernement du Canada achète le territoire privé de la Compagnie de la Baie d’Hudson – Rupert Land – qui couvre alors tout le Canada actuel à l’ouest de l’Ontario

1869

Les Métis, regroupés autour de Louis Riel, bloquent le passage du lieutenant-gouverneur William McDougall à Saint-Norbert pour protéger leurs terres

Détails

1870

Entrée du Manitoba dans la Confédération canadienne

1870

Instauration d’un gouvernement provisoire par Louis Riel

1871

La Colombie-Britannique devient une province de la Confédération canadienne

1872

Les premiers habitants d’origine métisse s’établissent en bordure de la rivière aux Rats, autour du village actuel de Saint-Pierre-Jolys

Détails

1873

Création de la Police à cheval du Nord-Ouest

1873

L’Île-du-Prince-Édouard fait son entrée dans la Confédération canadienne

1874

François-Xavier-Mercier, un Canadien français qui domine la traite des fourrures en Alaska et au Yukon, fonde le Fort Reliance, près de la ville actuelle de Dawson

1875

Des centaines de Métis quittent le territoire actuel du Manitoba et se dirigent vers l’ouest pour maintenir leur mode de vie

1876

Le Canada adopte la Loi sur les Indiens qui vise à assimiler les Premières Nations autochtones à la majorité eurocanadienne

1880

1880 - 1890

Les Oblats, les Sœurs Grises et d’autres congrégations féminines francophones ouvrent plusieurs écoles et hôpitaux en Alberta

1880

1880 - 1890

La communauté acadienne du Nouveau-Brunswick, la plus nombreuse, est le moteur du mouvement d’émancipation appelé Renaissance acadienne

1880

1880 - 1890

Le clergé catholique recrute 620 familles francophones qui s’établissent à Edmonton, Calgary et dans les régions du lac La Biche et de Rivière-la-Paix

1880

Les premiers filons d’or du Klondike sont découverts près de Fort Reliance

1881

La première Convention nationale des Acadiens réunit des Acadiens des trois provinces maritimes. Le 15 août est désigné jour de fête nationale des Acadiens.

1881

La première Convention nationale des Acadiens réunit des Acadiens des trois provinces maritimes à Memramcook. Le 15 août est désigné jour de fête nationale des Acadiens.

1881

La première Convention nationale des Acadiens réunit des Acadiens des trois provinces maritimes. Le 15 août est désigné jour de fête nationale des Acadiens

1883

Ouverture de la première école résidentielle (pensionnat) pour jeunes Autochtones

1883

Fermeture définitive du Fort William original (d’abord Kaministiquia à l’époque de la Nouvelle-France), aujourd’hui reconstitué en périphérie de Thunder Bay

Détails

1884

Inauguration du Parlement de la province de Québec à Québec

Détails

1884

Lors de la seconde Convention nationale des Acadiens, qui se déroule à Miscouche, sur l’île, les délégués choisissent un drapeau et un hymne national acadiens

1884

Lors de la seconde Convention nationale des Acadiens, les délégués choisissent un drapeau et un hymne national acadiens

1884

Lors de la seconde Convention nationale des Acadiens, les délégués choisissent un drapeau et un hymne national acadiens

1885

Louis Riel, le chef des Métis, est condamné pour haute trahison et pendu à Régina

1885

Les Métis, menés par Gabriel Dumont et Louis Riel, se révoltent à Batoche pour faire respecter leurs droits; ils sont vaincus par les forces armées canadiennes

Détails

1885

Pendaison de Louis Riel pour haute trahison après la révolte métisse de Batoche

1885

Création du premier parc provincial canadien, le parc Queen Victoria, d’où on peut observer les chutes du Niagara

Détails

1890

Immigration massive de colons majoritairement anglophones, en partie compensée par le recrutement d’une minorité de colons francophones

1890

Le gouvernement du Manitoba décrète l’anglais comme seule langue officielle de la province

1890

Création du collège d’enseignement supérieur privé Sainte-Anne, qui deviendra l’Université Sainte-Anne, seule université francophone en Nouvelle-Écosse

Détails

1894

Émilie Tremblay s’établit au Yukon après avoir traversé la Piste Chilkoot

Détails

1894

Les Métis et les Canadiens français créent l’Association Saint-Jean-Baptiste de Saint-Boniface

1894

Première édition du Carnaval d’hiver de Québec

Détails

1896

Création du village métis francophone Saint-Paul-des-Métis

1896

1896 - 1900

Trente mille personnes participent à la ruée vers l’or du Klondike; 10 % d’entre elles sont des francophones

1896

Joseph Ladue, un Franco-Américain, fonde la ville de Dawson

1896

Fondation de la Pulperie de Chicoutimi

Détails

1897

Inauguration du Monument Lefebvre, un pavillon du collège Saint-Joseph de Memramcook qui est une université bilingue depuis 1888

Détails

1898

Le gouvernement du Canada détache le territoire du Yukon des Territoires-du-Nord-Ouest pour mieux gérer l’afflux des chercheurs d’or

1899

Le nom non-officiel du village francophone Rouleauville est incorporé en bonne et due forme

Détails

1900

1900

Il reste moins de 1000 bisons dans les prairies nord-américaines

1902

Création de la Société historique de Saint-Boniface

1904

Le capitaine Joseph-Elzéar Bernier prend possession de l’Arctique au nom du Canada à l’île Melville

Détails

1905

1905 - 1920

La forte immigration en majorité d’origine britannique place les francophones en nette minorité en Alberta

1905

La Saskatchewan devient une province de la Confédération canadienne

1905

L’Alberta devient une province de la Confédération canadienne

1908

Le Canada achète 400 bisons du dernier troupeau encore en liberté au Montana; ils sont à l’origine de tous les bisons vivant aujourd’hui dans les Prairies canadiennes

Détails

1909

Environ 400 personnes, des travailleurs canadiens-français et leurs familles, s’intallent à Maillardville, non loin de Vancouver

Détails

1910

Les Oblats établissent le collège Saint-Jean à Edmonton, qui deviendra le campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta

1912

Le Règlement 17 interdit l’enseignement en français au-delà de la deuxième année en Ontario

1913

Les jésuites fondent à Sudbury le Collège Sacré-Cœur, un collège francophone qui deviendra l’Université de Sudbury en 1957

1916

L’éducation en français est interdite par le gouvernement du Manitoba

1919

Fondation du collège classique Mathieu de Gravelbourg

1923

Des Acadiens créent une première association de pêcheurs à Tignish

1925

Création du Théâtre Cercle Molière à Saint-Boniface (Winnipeg)

Détails

1926

Création de l’Association canadienne-française de l’Alberta

1927

Le Règlement 17 est abrogé

1928

La Commission des lieux et monuments historiques du Canada classe les ruines de Louisbourg « Site historique national canadien »

Détails

1930

L’église monumentale de Gravelbourg, construite en 1919 sous l’abbé Louis-Pierre Gravel, devient une cathédrale

Détails

1930

Après une longue période d’interdiction, les autorités provinciales accordent aux Acadiens le droit d’enseigner en français jusqu’à la 6e année

1931

Les Acadiens représentent le tiers de la population du Nouveau-Brunswick

1942

Reconnaissance par le gouvernement provincial du collège classique Mathieu de Gravelbourg

1945

Fondation de la Fédération des francophones de Colombie-Britannique

1949

Ouverture d’une station de radio francophone, un important outil de développement pour la communauté francophone

1949

Terre-Neuve est la dernière province à entrer dans la Confédération canadienne (elle prend le nom de Terre-Neuve-et-Labrador en 2001)

1960

1960 - 1970

Plusieurs francophones occupent des postes dans l’administration, l’éducation et la santé, en particulier à Frobisher Bay, aujourd’hui Iqaluit

1960

Début de la Révolution tranquille, une période de modernisation accélérée du Québec

1960

Un premier ministre acadien, Louis J. Robichaud, est élu pour la première fois à la tête du gouvernement provincial

1963

Première édition du Festival acadien de Caraquet

Détails

1963

Création de l’Université de Moncton

Détails

1964

Création de l’Association du Musée acadien à Miscouche

Détails

1967

L’enseignement en français à mi-temps est de nouveau permis dans les écoles publiques

1967

Fondation du Théâtre français de Toronto sous le nom de «Théâtre du P’tit Bonheur»

Détails

1967

Tenue d’Expo 67 à Montréal, un événement international marquant

1968

Des écoles publiques bilingues apparaissent sous la pression des parents francophones

1968

Le gouvernement ontarien accepte de financer des écoles secondaires publiques gratuites de langue française

1969

Le gouvernement provincial met à l’essai un programme d’immersion française dans une seule école

1970

Première édition du Festival du Voyageur

Détails

1970

Un important mouvement de prise de conscience identitaire et culturelle transforme les Canadiens français de l’Ontario en Franco-Ontariens

1971

Antonine Maillet écrit sa célèbre pièce de théâtre pour un personnage La Sagouine

1977

Adoption du drapeau franco-ontarien

1977

Début des restaurations et de la revitalisation de la rue du Petit-Champlain à Québec

Détails

1977

Ouverture du Village historique acadien à Caraquet

Détails

1977

Un programme scolaire entièrement francophone voit le jour

1978

La première organisation franco-ténoise voit le jour

1979

Adoption du drapeau fransaskois

1979

Suite au gain de Georges Forest dans la cause qu’il porte jusqu’en Cour suprême du Canada, la loi de 1890 qui faisait de l’anglais la seule langue officielle est déclarée inconstitutionnelle

1980

Premier référendum sur la souveraineté du Québec; la population choisit de rester dans le Canada

1980

Adoption du drapeau franco-manitobain

1981

Fondation de l’Association francophone de Frobisher Bay

1981

Il devient possible d’enseigner en français partout où la population le justifie

1982

Reconnaissance des droits des Métis dans la Constitution canadienne

1982

Adoption du drapeau franco-albertain

1982

Incorporation de l’Association franco-yukonnaise

Détails

1982

L’égalité des deux communautés linguistiques de la province (anglaise et française) est officiellement incluse dans la constitution canadienne

1982

Adoption du drapeau franco-colombien

1983

Création de la Semaine francophone, qui deviendra la Franco-Fête de la Communauté urbaine de Toronto en 1995

Détails

1983

Ouverture du Centre d’histoire de Montréal

Détails

1984

Ouverture d’une première école catholique francophone à Calgary, l’école Saint-Antoine

1984

Une première école francophone ouvre ses portes à La Grand’Terre, dans la péninsule de Port-au-Port

1985

Adoption du drapeau franco-yukonnais

1985

L’UNESCO inscrit l’arrondissement historique du Vieux-Québec sur sa prestigieuse liste du patrimoine mondial

Détails

1985

Création de l’Association franco-culturelle de Yellowknife

Détails

1985

Création de La Troupe du Jour à Saskatoon

Détails

1986

Adoption du drapeau franco-terreneuvien-et-labradorien

1988

Les francophones obtiennent la gestion du réseau des écoles françaises de la province

1989

Création d’un programme d’éducation en français première langue

1990

Les Franco-Albertains obtiennent le droit de gérer un réseau d’école entièrement francophone

1990

Invention du cidre de glace au Québec

Détails

1990

Création de la première commission scolaire francophone de la province

1990

Première édition du Festival du bois de Maillardville

1991

La population du Yukon revient au même niveau qu’au plus fort de la ruée vers l’or

1992

Adoption du drapeau franco-ténois

1992

Ouverture du Pays de la Sagouine à Bouctouche

Détails

1993

Instauration d’un premier programme d’éducation en français langue maternelle

1993

Fondation du Centre culturel Aberdeen à Moncton

Détails

1994

Création de la Division scolaire franco-manitobaine

1994

Inauguration de la voie patrimoniale la Route des ancêtres français dans la péninsule de Port-au-Port

1995

Ouverture du Collège Boréal à Sudbury

1996

Création de la Commission scolaire francophone du Yukon

1997

Ouverture de la Cité francophone d’Edmonton

Détails

1997

Fondation de l’Association des francophones de l’actuel territoire du Nunavut

1997

Création de l’organisme Canadian Parents for French qui fait notamment la promotion des écoles d’immersion française

1998

Les Franco-Ontariens obtiennent la gestion de 12 conseils scolaires francophones regroupant toutes leurs écoles primaires et secondaires

1999

L’école francophone Allain St-Cyr ouvre ses portes à Yellowknife

1999

Construction de l’école française des Trois-Soleils à Iqaluit

Détails

1999

Création du territoire du Nunavut à partir des portions nord et est des Territoires du Nord-Ouest, où les Inuits représentent 85 % de la population

1999

Le 30 mai devient la Journée de la francophonie terre-neuvienne-et-labradorienne

1999

Un Conseil scolaire francophone a juridiction sur tout le territoire de la Colombie-Britannique

2000

2001

Entrée en onde de la radio communautaire francophone Radio-Taïga

2002

Adoption du drapeau franco-nunavois

2002

Première édition du Festival des sucres de Calgary

Détails

2003

Naissance de la Commission scolaire francophone du Nunavut

2004

Fondation du Centre francophone de Toronto

Détails

2004

Une loi sur les services en français est adoptée par le gouvernement provincial

2007

Une division scolaire provinciale francophone comprenant douze écoles voit le jour

2008

Érection au site de Port-La-Joye — Fort Amherst d’un monument commémorant la déportation de 3100 civils

2012

L’UNESCO inscrit le paysage de Grand-Pré sur sa prestigieuse liste du patrimoine mondial

Détails

2014

Les 200 écoles d’immersion française de l’Alberta accueillent quelque 40 000 élèves

2014

Inauguration du Musée canadien pour les droits de la personne à Winnipeg

Détails

2014

Désignation de la pratique du canot à glace sur le fleuve St-Laurent comme patrimoine culturel immatériel