Le tourisme francophone en Colombie-Britannique

Vous envisagez de faire du tourisme en Colombie-Britannique pour y découvrir la culture francophone ? C’est une excellente idée !

Non seulement le nombre d’habitants de la province parlant le français à la maison a doublé depuis 30 ans, mais le nombre de francophones continue de croître au même rythme que le reste de la population. Par conséquent, la culture francophone elle-même tend à prendre de plus en plus de place dans cet écosystème distinct. La francophonie ne s’est jamais mieux portée qu’aujourd’hui en Colombie-Britannique !

Les 71 705 habitants, soit 1,6 % de la population, dont la langue maternelle est le français vivent principalement à Vancouver et à Victoria.

Visiter la Colombie-Britannique

L’Histoire de la Colombie-Britannique

Au XVIIIe siècle, quelques Européens circulent dans la province. Parmi ces premiers immigrants, six sont francophones. Ils accompagnent l’explorateur Alexander Mackenzie pour traverser les Rocheuses et atteindre le Pacifique. Les Canadiens français développent une expertise très forte dans les déplacements en canot, dans la collaboration avec les peuples autochtones, et dans le commerce de fourrures. 80 % de cette population travaille ensuite pour la Compagnie de la Baie d’Hudson au XIXe siècle. De nombreux Canadiens français se marient avec des femmes autochtones, et adoptent les valeurs amérindiennes. Ils apprennent ainsi les langues autochtones, celles-ci étant favorables au commerce des fourrures.

Lorsque l’oblat français Charles Pandosy introduit la culture de la pomme et de la vigne en Colombie-Britannique, on constate une accélération du développement agricole dans la région. Ce bien-être alimentaire laisse ainsi place à la promotion de la langue française par les religieuses au XXe siècle.

En 1849, de l’or est trouvé en Colombie-Britannique, ce qui déclenche la ruée vers l’or dans la province, attirant pas moins de 30 000 personnes. Le tissu économique et social ne cesse ensuite de se diversifier.

Comment se vit la francophonie en Colombie-Britannique aujourd’hui ?

Vous souhaitez faire du tourisme en Colombie-Britannique et vous aimeriez savoir comment on y vit aujourd’hui ?

Diverses associations organisent régulièrement des activités pour faire vivre la francophonie. Parmi ces dernières, la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique permet de diffuser plus largement la culture francophone. Un conseil scolaire francophone promeut également le français dans les écoles.

La langue française est aujourd’hui très bien perçue par les anglophones. L’engouement pour l’apprentissage du français est fort depuis les années 2000. L’organisme Canadian Parents for French a permis d’ouvrir des classes d’immersion en français pour les élèves anglophones. 6,8 % de la population totale en Colombie-Britannique peut tenir une discussion en français, alors que seulement 1,6 % de la population est francophone dès la naissance.

Quoi faire en Colombie-Britannique ?

Vous envisagez de faire du tourisme en Colombie-Britannique ou simplement visiter Vancouver ? Découvrez la nature sauvage de la province, les musées ou encore la variété des excursions et activités extérieures proposées.

Les incontournables en Colombie-Britannique

Parmi les visites incontournables en Colombie-Britannique, découvrez les Jardins Butchart, la télécabine Sea to Sky, le Royal BC Museum, le Whistler Blackcomb, ou encore le parc Stanley.

Patrimoine culturel francophone en Colombie-Britannique

Le patrimoine culturel francophone de la Colombie-Britannique est particulièrement concentré dans la ville de Maillardville. Le patrimoine historique des premiers Français à s’installer dans la province y est d’ailleurs toujours présent !

N’attendez pas plus longtemps pour visiter Colombie-Britannique et ses trésors patrimoniaux cachés !