Chargement...

Alberta

La mosaïque francophone de l’Alberta

Quand l’Alberta devient une province, en 1905, des francophones fréquentent ce territoire depuis au moins 127 ans. Ils sont même les premiers Européens à s’y rendre et les plus nombreux à y pratiquer la traite des fourrures à partir de 1778. L’histoire des habitants d’origine...

Connaître Visiter

Colombie-Britannique

De la discrétion à l’enthousiasme : le français et les francophones en Colombie-Britannique

Pendant longtemps, la langue française et les francophones sont restés dans l’ombre en Colombie-Britannique. Les pionniers fondateurs canadiens-français et métis francophones, qui étaient en majorité pendant les 50 premières...

Connaître Visiter

Île-du-Prince-Édouard

Les Acadiens de l’Île-du-Prince-Édouard

La pittoresque Île-du-Prince-Édouard est la plus petite mais la plus densément peuplée des provinces canadiennes. Lors du recensement de 2016, elle comptait 141 015 habitants dont 2 910 (2,1 % de la population) déclaraient parler régulièrement le français à la maison. Par contre, le...

Connaître Visiter

Manitoba

Les francophones du Manitoba, pionniers dans l’Ouest canadien

En 1738, Pierre Gaultier de La Vérendrye atteint le confluent des rivières Rouge et Assiniboine, où les nations amérindiennes se rencontrent depuis des siècles. Il y construit un premier fort à l’emplacement de l’actuelle ville de Winnipeg. L’étroite...

Connaître Visiter

Nouveau-Brunswick

Visiter le Nouveau-Brunswick francophone, cœur actuel de l’Acadie

Aujourd’hui, la communauté acadienne la plus populeuse vit au Nouveau-Brunswick, dans la seule province officiellement bilingue au Canada. Ces quelque 238 865 personnes (selon le recensement de 2016) de langue maternelle française – en très grande majorité...

Connaître Visiter

Nouvelle-Écosse

Nouvelle-Écosse, terre d’origine de l’Acadie

Les Français fondent une première colonie permanente sur le territoire canadien actuel en 1604, sur les rives de l’actuelle baie de Fundy, en Nouvelle-Écosse. Ces pionniers sont des « défricheurs d’eau ». Au lieu de s’attaquer à la forêt pour développer l’agriculture,...

Connaître Visiter

Nunavut

La communauté francophone du Nunavut : petite en nombre, mais très active et bien intégrée

Le Nunavut est un vaste territoire nordique ayant obtenu son indépendance le 1er avril 1999. Auparavant, il faisait partie des Territoires du Nord-Ouest. Les Inuits forment les deux tiers de la population. La communauté...

Connaître Visiter

Ontario

La communauté francophone diversifiée de l’Ontario

À l’extérieur du Québec, c’est en Ontario qu’on trouve le plus grand nombre de francophones. Selon sa définition inclusive de francophone, l’Ontario comptait 622 415 francophones en 2016, ou 4,7 % de la population provinciale.

Le peuplement francophone s’est...

Connaître Visiter

Québec

Le Québec, pilier de la francophonie canadienne

La province de Québec, en tant que seul État francophone sur le continent nord-américain, est le centre de la culture française au Canada et en Amérique du Nord. Ses quelque 6,4 millions de locuteurs qui ont le français comme langue maternelle représentent près de 80 % de la...

Connaître Visiter

Saskatchewan

La francophonie métissée de la Saskatchewan

Avant l’arrivée des commerçants de fourrures d’origine européenne dans l’actuelle Saskatchewan, plusieurs nations autochtones circulent sur ce territoire : Chippewayens, Cris, Assiniboines, Saulteux, Gros-Ventres et Pieds-Noirs, en quête de baies, de poissons et de petit ou gros...

Connaître Visiter

Terre-Neuve-et-Labrador

Une présence francophone ancienne à Terre-Neuve-et-Labrador

Terre-Neuve a été la première région du continent nord-américain visitée par des pêcheurs francophones au début du 16e siècle. Leur présence n’est alors que saisonnière : pendant la belle saison, ils débarquent sur les côtes et construisent de...

Connaître Visiter

Territoires du Nord-Ouest

La francophonie des Territoires du Nord-Ouest, récente et ancienne

Selon le recensement de 2016, 1365 francophones vivent dans les Territoires du Nord-Ouest, principalement à Yellowknife, soit environ 3,3 % de la population totale. Le français est l’une des onze langues officielles des Territoires du Nord-Ouest, avec l’anglais...

Connaître Visiter

Yukon

La communauté francophone du Yukon, une présence en or

La communauté francophone du Yukon est en croissance depuis plusieurs années. Elle compte aujourd’hui quelque 1815 personnes de langue maternelle française (selon le recensement de 2016) qui habitent en majorité dans la capitale Whitehorse, où l’on trouve une large gamme...

Connaître Visiter

canadian flag in the windLe Canada francophone

Des immigrants venus de France sont les premiers Européens à s’établir de façon permanente sur le territoire actuel du Canada. Les Français pratiquent la pêche à la morue dans les eaux poissonneuses de Terre-Neuve et la traite des fourrures dans le golfe et la vallée du Saint-Laurent avec les Autochtones, ce qui facilite l’établissement de colons dans ces régions. Rapidement, les descendants français se nomment Acadiens et Canadiens pour se distinguer des Français de France. Les premiers habitent les provinces maritimes. Les seconds s’établissent dans la vallée du Saint-Laurent, mais rapidement, ils essaiment en petits groupes dans la région des Grands Lacs, dans les Prairies et tout le long de la vallée du Mississippi jusqu’au golfe du Mexique. En 1763, ces colonies françaises passent aux mains des Britanniques.

Au cours des deux siècles suivants, les communautés francophones réparties sur tout le territoire canadien vont préserver leur héritage et leur identité francophones, souvent dans des conditions difficiles. Dans la seconde moitié du 20e siècle, elles font des gains importants, de sorte qu’elles bénéficient aujourd’hui de conditions favorables, dans un pays où la culture et la langue françaises sont désormais perçues comme une richesse.

Selon le recensement de 2016 de Statistique Canada, plus de sept millions de personnes de langue maternelle française vivent au Canada (21,4 % de la population). Elles sont réparties dans toutes les régions, mais concentrées au Québec où elles sont plus de six millions et forment la majorité de la population de cette province (79,1 %). Ces descendants des pionniers français sont considérés comme l’un des « peuples fondateurs » du Canada avec les Autochtones et les Britanniques. Leur langue – le français – est d’ailleurs l’une des deux langues officielles du pays.